La commune du Lac de la Haute-Sûre se déclare prête à ne pas planter ou utiliser d’organismes génétiquement modifiés, en particulier des semences et des plantes génétiquement modifiées ou tout autre produit en contenant, sur l’ensemble des terrains lui appartenant.

La commune du Lac de la Haute-Sûre fait inscrire dans chaque nouveau contrat de bail à ferme, que les locataires s’engagent à renoncer à la culture de plantes génétiquement modifiées sur leurs terrains et ce pour toute la durée du contrat de bail à ferme, soit six ans. Des clauses de ce type doivent également être négociées lors de la reconduite des anciens contrats de bail à ferme.

L’administration communale du Lac de la Haute-Sûre doit s’assurer, dans le cadre de son pouvoir décisionnel, que les établissements et services sous tutelle de la commune (écoles maternelles, services sociaux etc) excluent, lors de l’achat de denrées alimentaires et tout autre contrat passé par ces derniers, les aliments étiquetés comme contenant ou ayant été fabriqués à partir d’OGM.

Compte tenu de l’importance du rôle tenu par le secteur agricole dans le débat lié à la culture de plantes génétiquement modifiées et dans la mesure de ses moyens, la commune du Lac de la Haute-Sûre incite, au travers de toute mesure appropriée, les agriculteurs présents sur son territoire, à renoncer volontairement aux OGM dans leurs champs et à signer des déclarations individuelles en ce sens.

En prenant cette délibération, la commune du Lac de la Haute-Sûre adhère formellement au Réseau luxembourgeois des « Zones sans OGM ».

Pour plus d'informations veuillez consulter le site de Greenpeace Luxembourg


Non
Non